Le BMX Freestyle?

Le BMX (en anglais : bicycle moto cross) est apparu en 1968 en Californie, alors qu’au même moment le moto cross devenait un sport très populaire aux États-Unis.
La version motorisée de ce sport a été la source dans le besoin d’inspiration du BMX. Enfants et adolescents animés par le désir de pratiquer la moto cross alors qu’ils n’en avaient pas les moyens ont donc assouvi leur appétit en participant à des compétitions de vélo sur des pistes qu’ils construisaient eux-mêmes. Et pour que l’imitation soit plus fidèle, ces jeunes aventuriers se sont habillés avec des équipements de moto cross. Le sport a pris le nom de BMX et le concept fut adopté.

Pour vos démonstrations nous proposons deux disciplines du BMX Freestyle,
le FLATLAND, enchainement de figures sur un sol plat et le DIRT, sauts sur une funbox (rampes).

Le Flat:
Discipline du BMX qui se pratique sur le sol (plat = flat EN) consistant a réaliser des figures réunies dans un enchaînement: technique, difficulté, grâce et originalité sont les maîtres mots de cette activité.

Une simple surface plane et lisse suffira, en effet pour le « Flat » pas d’investissement coûteux en modules ou rampes. Vos invités seront proches de l’action pour un succès garantie auprès des plus jeunes comme des plus âgés.

Rémy, photo par Stéphane Bar
Rémy, photo par Stéphane Bar

La Rampe et le Dirt:
Sur bosses en terre ou sur structures en bois, cette discipline nécessite l’installation d’une rampe pour la réalisation de figures des plus impressionnantes

Matt Hoffman
Matt Hoffman